Haies en permaculture : quels sont les avantages?

Autrefois, les haies étaient coupées. Désormais, elles ornent les jardins et les champs, car elles répondent à plusieurs problèmes rencontrés en jardinage ou en agriculture. En effet, selon les principes de la permaculture, les haies ont plusieurs fonctions.
Un système en permaculture permet de créer un équilibre entre les végétaux de votre jardin, les animaux et vous-même. Selon les arbres plantés pour vos haies en permaculture, ceux-ci jouent plusieurs rôles stratégiques dans votre jardin.
Outre le fait de délimiter votre terrain, ils permettent de protéger à la fois votre potager, votre verger, les animaux et votre maison, mais sont également des haies nourricières et terres d’accueil pour différentes espèces d’oiseaux.

Pourquoi installer des haies en permaculture?

Les haies font partie du design en permaculture et sont des éléments essentiels. Elles contribuent à la vie de la biodiversité. La plantation d’une haie apporte des bienfaits à vos légumes, vos fruits, vos fleurs, aux animaux et à votre confort au sein de votre maison.

Rappel des principes de la permaculture

La permaculture est une façon de cultiver son potager ou son exploitation agricole en appliquant les principes de l’écologie. L’objectif est de reproduire l’équilibre entre les hommes, les animaux et les végétaux observé dans la nature.
Ainsi, le sol s’alimente grâce aux plantes. Les arbres et arbustes protègent les végétaux les plus fragiles du vent et du soleil… Selon les principes de la permaculture, un élément à plusieurs fonctions.
C’est le cas des haies en permaculture qui, bien implantées, présentent plusieurs avantages, quelle que soit leur taille.

Quelle place ont les haies en permaculture?

Pour créer votre jardin, vous établissez un design, document reprenant les principes de la permaculture. Selon le mode de vie souhaité, vous dessinez votre espace extérieur afin que l’environnement soit harmonieux pour chaque plante et être vivant.
Le but est de favoriser les interactions et l’association de culture, par exemple planter les légumes et fruits à côté des fleurs pour attirer les insectes pollinisateurs. Pour la place des haies en permaculture, la même logique est à suivre. Elles sont à placer sur votre terrain selon les besoins de vos cultures.
En effet, la prise en compte de la haie dans votre design apporte plusieurs bienfaits à votre jardin ou à votre espace extérieur. Parmi les avantages :

  • Elle permet de clôturer naturellement votre terrain.
  • Elle protège du vent.
  • Elle contribue au développement de la biodiversité.
  • Elle vous fait bénéficier de sa production.

Les haies en permaculture sont souvent plantées aux abords des jardins pour protéger votre terre, mais sont également utilisées en agriculture autour des champs pour retenir l’eau.

Quelles sont les différentes utilisations des haies en permaculture?

Les haies en permaculture sont soit des arbres de grandes ou de moyennes tailles, soit des arbustes. Selon l’espèce que vous choisissez, la haie remplit plusieurs fonctions dans votre jardin.

La haie en permaculture, une protection contre le vent

Le vent est néfaste pour les végétaux, les animaux et le confort de votre maison.
Il ralentit la croissance de certains plants, rend parfois impossibles les cultures comme les tomates. En installant une haie dans votre jardin, vous protégez votre plantation et augmentez la production des arbres fruitiers de votre verger.
Par ailleurs, certains végétaux peuvent être associés, comme les arbres légumineux et les arbres fruitiers, les premiers plus élevés protègent les seconds du gel. Faire barrière au vent a également un impact pour le sol de votre terrain, ce dernier devient plus résistant.
Les haies sont également utilisées en agriculture pour protéger les animaux d’élevage. Le vent stresse les animaux, mais a également des conséquences sur leurs conditions : perte de poids, un besoin en eau plus important…
L’installation d’une haie apporte aussi des avantages à l’homme : moins de pollution sonore, une plus grande intimité, une baisse des coûts énergétiques de la maison.

La haie en permaculture, un accueil pour la faune sauvage

En plantant des haies dans votre jardin, vous contribuez au développement de la biodiversité en accueillant différents animaux. Votre haie sera un corridor pour plusieurs espèces (hérissons, insectes, auxiliaires…), mais également un abri pour les oiseaux attirés par les haies mellifères ou nourricières. En permaculture, cette faune sauvage vous facilite le travail, notamment en vous débarrassant d’insectes ravageurs et vous aidant à préserver votre culture.

La haie en permaculture comme source de production

Dans votre jardin, vous pouvez installer une haie nourricière ou haie comestible. Elle vous permet de bénéficier de la production d’arbuste ou d’arbre fruitier produisant des fruits comestibles comme le framboisier, le noisetier, le poirier, le pommier, l’arbousier, le groseillier, etc.
Selon les espèces plantées, vos haies peuvent également fournir du fourrage pour les animaux, du bois de chauffe ou d’oeuvre, du paillis ou encore des poteaux ou des planches.

Comment créer des haies en permaculture?

Lorsque vous élaborez le design de votre jardin en permaculture, les haies sont un élément essentiel dans la configuration de votre terrain.
Pour contrer le vent, les haies seront installées perpendiculairement à celui-ci. En première ligne seront plantés des haies peu élevées, puis des végétaux plus hauts, permettant ainsi de dévier progressivement le vent.
Pour une protection durant toute l’année, vos haies seront plutôt constituées d’arbres ou d’arbustes persistants et résistants de différentes essence et taille, laissant filtrer le vent.
Vous l’aurez compris, la haie a plusieurs fonctions et son implantation dépend de la nature de votre sol et de la configuration de votre jardin.
Afin de profiter de ses bienfaits, différents supports existent pour vous initier à la permaculture : livre, atelier… Un professionnel du design en permaculture peut également vous conseiller pour concevoir votre projet de jardin, notamment au cours d’ateliers.