Ces plantes qui repoussent les maladies et les insectes

Les plantes du jardin sont bien souvent victimes des insectes ravageurs et de diverses maladies. Les feuilles, les fleurs, les fruits et les racines peuvent subir les attaques de champignons et d’insectes comme les pucerons. Cela est encore plus le cas en permaculture, où l’utilisation de produits chimiques contre les insectes et les parasites est proscrite.
Il convient d’utiliser des méthodes naturelles, en associant plusieurs plantes entre elles. En effet, certaines plantes ont la particularité de repousser les maladies et les insectes qui les occasionnent. Quelles sont les plantes les plus connues pour lutter contre les maladies en permaculture ? Nous vous présentons les principales plantes qui protègent les légumes de votre jardin.

Les oeillets d’Inde

Ces petites plantes à l’odeur si particulière sont bien connues des jardiniers, notamment ceux qui pratiquent la permaculture.
L’oeillet d’Inde éloigne de nombreux insectes nuisibles comme les pucerons et les mouches blanches. Les racines de la plante aux fleurs orange sont également réputées pour repousser les nématodes, ces petits vers du sol qui s’attaquent aux racines des autres plantes du potager.
Plantez les oeillets d’Inde près de vos plants de tomates. Vos récoltes seront plus prolifiques et, par la même occasion, vous protégerez les feuilles de vos pieds de tomates du mildiou et de l’oïdium.
Autre propriété intéressante : l’oeillet d’Inde attire les limaces et les escargots, qui se détournent de vos courgettes, de vos choux et de vos autres légumes.

Le souci

Décidément, les fleurs orange ont la cote pour protéger le jardin ! Cette plante qui se ressème facilement d’une année à l’autre est capable de protéger vos légumes contre toutes sortes d’insectes et de maladies.
Ses racines produisent une substance toxique qui détruit les nématodes et le parfum dégagé par la fleur éloigne les pucerons, les vers du chou et de l’asperge. Les doryphores, connus pour s’attaquer aux cultures de pommes de terre, n’apprécient pas non plus la présence des soucis.

La menthe

La menthe agit comme un répulsif contre les moustiques et les fourmis. Elle éloigne également bon nombre d’insectes et de parasites : aleurodes, chenilles de la piéride du chou, mouches du chou, de l’oignon, du radis…
Toutefois, notez que la menthe et la carotte ne font pas bon ménage ! Évitez de placer votre pot de menthe trop près de vos plants de carottes pour favoriser le développement de ces dernières.
Pour utiliser efficacement la menthe comme répulsif à insectes dans votre jardin, gardez-la en pot et placez-la près des choux. Mieux vaut éviter de planter la menthe directement dans votre jardin, c’est une espèce envahissante qui a tendance à s’approprier une grande partie du sol.
La menthe est utile pour repousser les insectes du jardin, mais ses feuilles peuvent également servir à préparer de délicieuses boissons rafraîchissantes. Ses feuilles peuvent être utilisées comme engrais naturel pour le chou et le navet.

La lavande

La lavande est une plante méridionale qui possède de nombreuses vertus. Son parfum envoûtant fait fuir les pucerons qui s’attaquent aux tomates et à de nombreux autres légumes du jardin. Les pucerons sont en effet les principaux insectes ravageurs du jardin et s’attaquent à presque toutes les plantes. Ils entraînent l’apparition de maladies comme la fumagine.
La lavande contribue également à repousser les fourmis « éleveuses » de pucerons et les guêpes. Cette plante odorante attire aussi de nombreux insectes pollinisateurs bénéfiques au développement des légumes du jardin.

La capucine

Cette plante à fleurs ne repousse pas les insectes, mais a plutôt tendance à les attirer. De ce fait, les pucerons se détournent de la tomate, du chou ou du haricot et s’agglutinent sur la capucine ! Plantez cette fleur charmeuse d’insectes près de vos tomates et de vos autres légumes pour les protéger. Sachez aussi que la fleur de capucine est délicieuse en salade.

La sauge

Tout comme la lavande, la sauge fait fuir les fourmis. Ces insectes sociaux n’attaquent pas directement les plantes, mais s’occupent des pucerons pour se nourrir du miellat sucré qu’ils produisent. La sauge plantée au jardin repousse également les nuisibles de la pomme de terre, les mouches du chou et de la carotte.

Le basilic

En plus d’être une excellente plante aromatique, le basilic est idéal pour le compagnonnage des légumes du jardin. Il éloigne les pucerons des plantes les plus attaquées, comme les tomates et les rosiers.
De manière générale, les plantes aromatiques sont très douées pour repousser les insectes et les maladies qu’ils entraînent, grâce à un parfum prononcé. D’autres plantes aromatiques sont intéressantes dans la lutte contre les nuisibles, comme le thym, l’aneth, la ciboulette, le céleri, le romarin, le persil…

Vous savez désormais quelles plantes utiliser pour protéger votre jardin des insectes ravageurs et des maladies destructrices. Il est aussi intéressant de constater que certaines plantes protectrices sont des légumes capables d’en protéger d’autres !
C’est le cas du poireau et de la tomate, qui protègent la carotte en éloignant son principal ennemi, la mouche de la carotte. En retour, la carotte éloigne les pucerons et les vers qui s’en prennent à la tomate et au poireau.